auto-édition cette année

A lire avant de publier...

 livre de référence sur le livre numerique livres autoedités.
acheter livres.
 livre imprimé auteur du site Les Formalités auteur éditeur
Le forum.
 livre imprimé auteur du site Roman

éditer un livre, d'abord l'écrire, puis le faire imprimer... ou fabriquer un ebook

L'auto-édition en France est vivable : être son propre éditeur est souhaitable...
La suite des conflits sur les droits d'auteur le démontrera toujours un peu plus :
littérature, chanson... Il est INDISPENSABLE de CONSERVER LES DROITS de ses CREATIONS. Sinon nous enrichissons les marchands... et quémandons des subventions...
Le prix littéraire 2017 : 14e édition du prix littéraire Salon du Livre du net
LIRE

Pour vivre de sa plume : le guide, les informations de l'autoédition

Auto-edition (parfois écrit autoédition... si vous saisissez ainsi lors d'une recherche... ouf... vous voici sur le bon site !... vous auriez pu tomber sur un site de compte d'auteur qui essaye de vous aspirer ! De vous vendre des "services"...)
Il est possible d'être son propre éditeur : le guide gratuit du statut auteur éditeur en France
Première étape : comment imprimer un livre !
La connaissance passant par l'information (contre la désinformation), vous pouvez recevoir totalement gratuitement, à votre adresse courriel, les formalités de l'auto-édition :
Votre adresse e-mail
Auto-édition versant numérique...
L'ebook qu'il faut lire :
 ebook a lire pour comprendre le livre numerique
Informations.
La propriété littéraire est la plus légitime de toutes
Emile Zola
Balzac s'est ruiné en voulant être totalement indépendant, son propre éditeur et imprimeur (imprimer un livre était déjà nécessaire !)

Le métier des lettres est tout de même le seul où on puisse sans ridicule ne pas gagner d’argent
Jules Renard
Troisième millénaire : grâce à l’auto-édition, rester indépendant est possible... et même en vivre !
edition de livres

Tout sur l'auto-édition (même si vous écrivez l'autoédition... )
Vous recherchez un editeur ou un editeur on line (qu'il faut peut-être écrire : éditeur en ligne) ?
Ce n'est pas encore une évidence pour tout le monde... MAIS : l'auto-édition est l'avenir de l'édition...
Auto-édition ETRE AUTEUR ET EDITEUR... ETRE LIBRE... vivre libre n'est-il pas un vieux rêve d'écrivain ?
Imprimer un livre : attention (aux arnaqueurs) et conseils
ATTENTION : mise en garde CONTRE TOUT COMPTE D AUTEUR... NE PAYEZ JAMAIS UN EDITEUR
En 2007, une société de compte d'auteur assigne au TGI celui qui a osé proclamer ce conseil... Pas en Russie mais en France...

une adresse : www.auto-edition.info

Ecrire autoédition est une erreur... il convient bien d'écrire avec UN TIRET... même si les dictionnaires ne se pressent pas d'inscrire ce terme...
Un auteur peut désormais vivre de sa plume... sans vendre 100 000 exemplaires chaque année.
Tranquillement même : Grâce à l'auto-édition.

Etre auteur éditeur (définition de l'auto-édition) c'est ne pas passer par les chemins classiques de l'édition... c'est vivre sans parasite sur le dos... (ne surtout pas confondre auto édition et compte d'auteur)

Pour l'ensemble des formalités de l'auto-édition : documentation

Qui est cet auteur aussi appelé, osant ne pas se soumettre aux lois de l'édition du 20eme siècle ? INFOS.

Vous recherchez le meilleur tarif pour imprimer un livre ? Dans la documentation, vous trouverez toutes les informations
partenariat : Les Grandes Imprimeries : Imprimer votre livre sur Les Grandes Imprimeries de 1 à 1000 ex Livraison express.

CONSEIL : : IMPRIMEZ LA DOCUMENTATION que vous pouvez recevoir gratuitement par mail... SURTOUT NE SIGNEZ PAS AVANT D'AVOIR LU... APRES... CHACUN FAIT SUIVANT SES PROPRES CRITERES...

Au sujet de "LA VIEILLESSE" (assurance vieillesse pour le secteur) :

Nous accusons réception du questionnaire que vous avez bien voulu nous retourner, et, nous souhaitons vous préciser les points suivants.

La Caisse Nationale d'Assurance Vieillesse des Professions Libérales (CNAVPL) fédère et regroupe onze sections professionnelles, dotées de la personnalité juridique et de l'autonomie financière.

Depuis la publication du décret nunéro 2004-4690 du 27 mai 2004, la CIPAV, une de ces onze sections professionnelles, affilie les architectes, agréés en architecture, ingénieurs, techniciens, géomètres, experts et conseils, artistes auteurs ne relevant pas de l'article L. 382-1, enseignants, professionnels du sport, du tourisme et des relations publiques, et toute profession libérale non rattachée à une autre section.

Dès lors la profession que vous exercez pourrait relever de la CIPAV.

Mais, dès lors que votre profession, en raison de sa nature, pourrait relever d'une autre organisation autonome d'assurance vieillesse de travailleurs indépendants, et dans l'attente d'une prise de position de celle-ci ou du Ministre de la Santé et de la Protection Sociale, votre dossier ne peut pas encore être transmis à la CIPAV....

C'était le 26 octobre 2004

Depuis : rien... l'essentiel est d'écrire... si vous cherchez une profession pour la retraite... soyez fonctionnaires !... et encore !


- plan du site des informations sur le statut auteur éditeur
détail de la Documentation "Faire soi-même, être auteur-éditeur : les démarches" (issue d'un livre publié par le webmaster et mise à jour grâce aux informations d'auteurs éditeurs)
- Trouver un éditeur ou être éditeur (conseils et possibilité de l'édition)
- Pourquoi être aussi éditeur (par choix ou faute de choix ?)
- La composition d un livre (être indépendant c'est s'imposer des critères élevés)
- Avant l édition (quelques obligations légales)
- Le choix d un imprimeur (devis gratuit sélectionné par le site - mais vous faites comme vous voulez... vous pouvez payer plus cher l'imprimeur près de chez vous)
- depot legal éditeur (la Bibliothèque Nationale collecte les livres... certains disparaissent ensuite... mais c'est presque un autre sujet)
- impots en auto-édition (à savoir pour éviter les mauvaises surprises)
- ursaff en auto-édition (ne vous inquiétez pas !... vous ne payez que si vous en avez les moyens... que si votre bénéfice dépasse les 4000 et des poussières d'euros)
- securite sociale et auto-édition (si vous devenez professionnel en auto-édition... travailleur indépendant)
- La vente en auto-édition (les conseils... que je ne suis pas toujours !)


En exclusivité : un livre auto-édité de référence : lire le roman LA FAUTE A SOUCHON ?

AVRIL 2008 : Francis Cabrel et Richard Seff mandatent un avocat pour le retrait d un chapitre de ce roman !
Non au compte d'auteur (une chanson engagée par un auteur attaqué par PUBLIBOOK - écrite bien avant leur attaque au TGI de PARIS) : Du pain et des bouquins

Qui prétend au nom BOULANGERIE
S’engage à pétrir avec déontologie
C’est pas sûr qu’le pain s’ra bon
Mais au moins on connaît sa composition

Dans le même temps un arnaqueur
Peut sans violer les lois s’installer éditeur
Et facturer leur bouquin
Aux auteurs alléchés par son baratin

Du pain et des bouquins
Mais c’est au pays des héroïnes
Qu’on vous roule dans la farine
Vous balance dans le pétrin
Je bouquine ils combinent
Tu bouquines ils embobinent

Parler d’assainir la profession
Suscite indignation chez notables-éditions
Il faut croire que ces pratiques
Profitent à bien des supports médiatiques

Internet c’est plus d’informations
Mais aussi de la confusion à profusion
Les voleurs ont les moyens
De se présenter comme des types très très biens

Du pain et des bouquins
Mais c’est au pays des héroïnes
Qu’on vous roule dans la farine
Vous balance dans le pétrin
Je bouquine ils combinent
Tu bouquines ils embobinent

Les margoulins sont du pain bénit
Pour les éditeurs spécialistes droits-mini
Ça calme bien des ardeurs
D’entendre « c’est ça ou l’arnaque du compte d’auteur »

Il existe bien une troisième voie
Celle où l’auteur est son propre éditeur par choix
Travailleur indépendant
Ça plaît pas aux subventionnés tout puissants

Du pain et des bouquins
Mais c’est au pays des héroïnes
Qu’on vous roule dans la farine
Vous balance dans le pétrin
Je bouquine ils combinent
Tu bouquines ils embobinent

ce texte disons-le un peu engagé est naturellement déposé à la sacem - passez par la page contact pour toute utilisation (la musique reste à composer)...

Quelques questions récurrentes :

- J'ai envoyé par mail un livre auprès d'une maison d'édition.
Je reçois un coup de fil après lecture pour me faire savoir que mon livre après corrections et allègements personnels peut être édité.
Toutefois, afin de payer les frais d'imprimerie je dois acheter pour revendre auprès de mon entourage 200 Livres.
Il sera ainsi en librairies, fnac...
Sont-ce des pratiques courantes ? est-ce que cette proposition est normale et intérressante?
- Pratiques PLUS courantes QUE NE L'avoueront nombre d'auteur...
200 exemplaires à 15 euros soit 3000 euros...
vous payez MEME PLUS QUE LES FRAIS D'IMPRIMEUR...
Avec 3000 euros vous pouvez ETRE VOTRE PROPRE EDITEUR...
Et ne pas compter sur des chimères...

- Je pense proposer la préface de mon prochain livre à un universitaire, en quelque sorte une manière de lui rendre hommage mais je ne tiens pas à ce que cette préface devienne sujet de brouille entre nous. Comment faire pour éviter toute ambiguïté en terme de droits ? Pour une illustration ?
- Un contrat ! Où l’auteur de la préface vous autorise à utiliser son texte gratuitement (ou montant symbolique... ou non !) et vous vous engagez à lui donner x livres. Naturellement il conserve les droits et à la page COPYRIGHT vous ajouter : préface : x.
Même principe pour une illustration... il est vrai qu’il est toujours difficile de remplir ces formalités... mais si vous ne voulez aucun dommage ultérieur...
Cela peut se passer sans papier ! J’ai écrit une préface... l’auteur s’engageait à réaliser disons en contrepartie un album avec certains de mes textes... il ne l’a jamais fait ! Tant pis !




Ajouter un avis éditable

- le 13 mai 2014 à 17 heures 06
Aurélie : Votre résumé me semble le plus précis que j'avais vu ! Pour éditer un livre, oui il faut d'abord l'écrire, et le mieux possible puis trouver un bon imprimeur (ou Createspace impression à la demande) ou le fabriquer en numérique

Propriétaire du domaine : PETIT JEAN-LUC
Nom commercial déposé et pseudonyme : Stéphane Ternoise
Siret : 423 344 191 00014
Profession libérale auteur-éditeur
Adresse (dans la base siren) : BP 17 - 46800 Montcuq - France

Hébergement
NFRANCE CONSEIL
4 Rue JF Kennedy
31000 TOULOUSE - FRANCE





Webmaster : CONTACT et COPYRIGHT du site auto-édition

Flux des infos
flux des infos auto-édition


 auteur écrivain du site : retrouvez les livres de Ternoise sur auteur.pro

 dix livres conseilles par auto-edition.info