auto-édition cette année


A lire avant de publier...
Pourquoi être aussi éditeur livre papier
 livre de référence sur le livre numerique Accueil auto-edition.info.
livres autoedités.
acheter livres.
Les Formalités auteur éditeur
forum.
edition de livres





Il faut toujours protéger votre manuscrit...

En revanche, si vous voulez tout savoir sur le plagiat, tout connaître sur les moyens de protégé les oeuvres, y compris les oeuvres électroniques, procurez-vous 150 questions sur l'Édition

L'auto-édition s'impose comme la solution

Pourquoi être aussi éditeur ?

1) refus des éditeurs classiques (grands, moyens et petits)

Même si l'idée dérange l'ego : il faut souvent réécrire un texte refusé par l'ensemble des éditeurs ; comme dans toutes les règles, il existe des exceptions...


Il convient de se poser des questions indispensables avant d'opter pour l'auto-édition :

- Faut-il continuer la recherche d'un éditeur ?

- L'oeuvre ainsi achevée mérite-t-elle d'être publiée ?

- Faut-il réécrire l'oeuvre ?

- Les éditeurs contactés correspondaient-ils à l'oeuvre ?



2) L'envoi aux grandes maisons d'édition et leur refus

Faut-il passer par un petit éditeur ?

Attention : les petits éditeurs font souvent... faillite... mais celà peut servir... à OBTENIR une bourse d'un CENTRE REGIONAL DES LETTRES !... alors qu'en auto-édition, pour ces gens-là, vous n'existez pas (en tout cas en région Midi Pyrénées de Marti
N Malvy)
Voir CRL (Centre régional des Lettres) Midi-Pyrénées

Que pensez-vous des agents littéraires et en connaissez-vous de sérieux et dignes de confiance ?

LE SITE INDEPENDANT : conseil - regional .info
Le site ne référence pas automatiquement mais vérifie les compétences

Message :
En résumé, je proposerai des services d'assistance à l'auto-édition. Un accompagnement professionnel (en bout de chaîne) :


Il ne fait pas bon être petit éditeur de nos jours ! Les médias ont peu de considération pour eux. Les libraires préfèrent travailler avec des éditeurs qui assurent du chiffre, des ventres rapides.

Donc à quoi bon avoir un petit éditeur ? A être édité, à être dans le monde de l'édition. Pour l'honneur ! Souvent pour entrer dans le monde de l'édition. Mais pas en vivre... Avoir un petit éditeur, c'est être obligé de conserver une activé annexe.

En cas d'activité annexe, cette voie peut être préférable à une autoédition à laquelle l'auteur n'aura pas le temps d'accorder un temps suffisant pour effectuer la promotion.



3) Le refus de l'édition classique.

C'EST UN CHOIX DE VIE

Les droits d'auteur se négocient traditionnellement de 8 à 12%, couramment les mille premiers exemplaires vendus ne donnent droit à rien, servent à couvrir les frais fixes de l'éditeur. Alors que l'auto-édition, dès quelques centaines d'exemplaires vendu
S devient RENTABLE

Etre son propre éditeur permet de vendre sans intermédiaire. Cette démarche se rencontre plus souvent dans la musique mais comme dans la musique, pour en vivre (et non pour se faire plaisir en sortant un bouquin de temps en temps tout en ayant des revenu
S annexes) il faut DU TEMPS et du SERIEUX

- Je souhaiterais savoir, en toute objectivité, si, de nos jours, il est possible de vivre de mes écrits en auto-édition?
Je crains cependant - dans cette France de 2006, gangrenée de petites mafias - qu'il soit illusoire de croire ou faire croire qu'on puisse vivre de sa plume.
Comment faites-vous pour vendre des milliers de livres ?
- Voyez http://www.ecrivainenfrance.com
Sans oubliez que j’ai publié en 2005 mon dixième livre, en ayant accepté précédemment de vivre de peu (dont fin de droits, rmi… toujours sans subvention)… Et je vis encore de peu (lire et écrire sont mes activités préférées)
Naturellement, il faut vendre quelques livres ! Je suppose que vous n’avez jamais acheté mes derniers livres pour poser cette question !


La liberté, l'absence de contrôle rédactionnel, a son revers : pas de relectures (attention aux fautes), pas de réseau de distribution (c'est souvent le cas aussi chez les petits éditeurs), un a priori défavorable chez les journalistes et lecteurs.

- Je veux bien vous envoyer des livres à faire gagner, pouvez-vous m'expliquer comment procéder ?
- envoyer le tout à
Jean-Luc PETIT - BP 17 - 46800 MONTCUQ (FRANCE)
Précisez votre adresse e-mail

Je tombe par hasard sur votre site. je croyais être seule (ou presque) à m'autoéditer. faire partie de ces écrivains rejetés par les éditeurs, ne pas faire partie du lot de privilégiés à qui ils acceptent la publication de leur bouquin.

Mais au vu des chiffres des ventes d'un très grand nombre d'auteurs inconnus qui ont eu cette chance, je me trouve plus heureuses que ces élus qui perdent leur indépendance par rapport à leur travail d'écriture et qui en retirent quoi en finale ? Bcp
De déception de ne pas percer et être lié à un éditeur qui ne peut pas grand chose pour eux, tant nous sommes sur le marché.
Car c'est bien d'un marché qu'il s'agit. sauf que moi en m'auto éditant, je ne vois pas la chose comme cela. J'ai toujours un contact direct avec Mes lecteurs. Je leur écris et ils me lisent.


- Je viens de découvrir sur mon site un commentaire négatif sur l’auto-édition et moi, qui m'a déplu au plus au point et j'aimerais que vous veniez y répondre directement en y mettant votre commentaire
- Ne perdez pas votre temps avec les insultes ! J’en reçois aussi ! Pourquoi chercher à convaincre ? Pas de blog sur mes sites, sous couvert d’anonymat, tellement de propos… supprimez le message et continuez !




La page suivante : Avant l édition (informations)

recevoir le GUIDE auto-édition
Votre adresse e-mail

auteur du site
10 livres auto-édités A lire impérativement..





Commentaires ouverts :

Ajouter un avis éditable


auteurecrivain


toutes les photos du site.


Pourquoi être aussi éditeur livre papier Il faut