auto-édition cette année


A lire avant de publier...
 la faute à souchon version numérique acheter le livre.
(numérique tarif très décent)
Papier : 19 euros.
Il a tue et maquille le crime en accident

livres autoedités.
Les Formalités auteur éditeur
forum.
ACCUEIL auto-edition.info .





61 : lettre Marjorie – mois 14

Stéphane,

Il a tué et maquillé le crime en accident.
Je ne t’ai pas menti, je t’ai dit, comme je l’ai dit à quelques copines : à la mort de ma mère, je n’ai plus supporté mon père et je suis partie.

J’ai vu le corps de ma mère durant ces heures où officiellement le bon docteur Cantat essayait de la sauver. Misérable, il a « refait » le visage, masqué la réalité.
J’ai vu cette tête tabassée, défigurée.

Etre témoin d’un meurtre,
Et comprendre l’inutilité, le danger de le dénoncer.
Le certificat du médecin légiste serait contre moi : accident.
Aujourd’hui, je serais en hôpital psychiatrique !... Plutôt se taire et fuir, se terrer le temps nécessaire...

Je me suis identifiée au peuple Juif. Combien ont cru pouvoir vivre comme avant ? Que rien ne pouvait leur arriver, qu’un voisin ne pouvait les dénoncer ? Qu’un phare de l’Europe, qu’un peuple ayant sécrété des esprits comme Goethe, Kant et Schopenhauer
Ne pouvait sombrer dans la barbarie ?
Il fallait fuir face à la haine.
Je me suis identifiée à ma grand-mère. A cet instant-là, j’étais ma grand-mère. Née à Varsovie.
Ma grand-mère fuyant d’abord Varsovie. Puis fuyant Paris quelques années plus tard.
Le réflexe de la fuite s’inscrit dans un gène ?

Etre juive ne voulait rien dire.
- Sale juive.
Etait l’insulte la plus fréquente. Ma mère la recevait comme une autre. Ce fut donc pour moi une insulte comme une autre.
J’avais depuis longtemps intériorisé la différence entre mes parents et ceux des copines. Une amie, on l’invite chez soi, je n’avais donc pas d’amie ; je ne pouvais risquer d’entraîner quelqu’un sur ce terrain miné, le théâtre de la guerre, l’enfer.
Fuir. Pourquoi ma mère n’a pas fui ?
« Je ne peux pas vivre en fuite tout le temps comme a vécu ta grand-mère ».
C’était sûrement sa raison, cette confidence d’un soir où l’enfant laisse échapper sa terreur, maman, il faut se sauver...
Sensation de répéter l’histoire comme obstination à refuser toute similitude sont les deux faces d’une même incapacité à assumer le passé. Aucune fatalité, simplement des circonstances. Et peu importe le passé, c’est face à chaque circonstance qu’il est
Nécessaire d’agir.

Mais le drame est plus profond. Le drame de ne pas avoir été désirée, d’avoir été celle pour qui deux êtres inconciliables ont vécu ensemble, se sont pourri l’existence, jusqu’à « sa victoire ».
Il fallait que l’un crève. Comme dans un roman de Zola.
J’ai condamné le genre humain ce jour-là.
Ma mère aurait été incapable de tuer, elle était donc perdue puisqu’elle refusait de fuir... Incapable de tuer peut-être pas physiquement mais mentalement, retenue par la peur d’une « punition divine »...

« Ne riez pas de pareils mariages ! Quel enfant n’aurait pas raison de pleurer sur ses parents ? »
Ainsi parlait Zarathoustra

Dans ce monastère, je fuis encore.
Maintenant tu sais, tu sais tout ce que je sais, tu sais cette plaie où je pose enfin un doigt. Cette plaie qui me rend sûrement un peu inapte à la vie, m’oblige à chercher un sens à la vie. La résilience.

Je te demandais trop : me réconcilier avec le genre humain. Et naturellement sans t’en faire la demande explicite.

J’ai réussi à l’écrire. Je suis bien ; en vie, dans cette vie. Mais je suis loin du genre humain.
D’un signe, qui voudra dire, « aujourd’hui», tu peux interrompre ce séjour.

Eclaire simplement, d’une simple pile électrique, la cloche du presbytère, le 27 à 2h35.

Je t’aime Stéphane, je t’aime.

Marjorie.

Mais comment t’envoyer cette lettre ?

SORTIR C’EST PARTIR !

FAIRE LE MUR ?
Oui, sortir, aller jusqu’au village et revenir est possible ! Mais, c’est tricher. Avec soi, avec son engagement.

Suis-je aspirée par le scénario d’un livre de chevalerie ?

montaigu en quercy dans le Tarn-et-Garonne



La page suivante : -Amour impression d aimer encore (du roman)

Infos sur AUTEUR (le romancier)


10 livres auto-édités A lire impérativement..





Commentaires ouverts :

Ajouter un avis éditable



toutes les photos du site.


Il a tue et maquille le crime en accident 61 : lettre