auto-édition cette année


A lire avant de publier...
 la faute à souchon version numérique acheter le livre.
(numérique tarif très décent)
Papier : 19 euros.
commission départementale de recours gracieux

livres autoedités.
Les Formalités auteur éditeur
forum.
ACCUEIL auto-edition.info .






1 : Après le duel

Stéphane rentre de Cahors ; après ses vingt-neuf minutes de confrontation aux sept membres de la commission départementale de recours gracieux (rez-de-chaussée, salle n°1, direction du travail), il a chassé les achats remboursés ; Leclerc, Intermarché, e
T Carrefour ; Au Leclerc, comme il manquait la seule promotion l’intéressant dans le catalogue, il a griffonné, pensant pouvoir, sûrement, en faire une chanson :
Ça s’passe souvent comme ça
Quand c’est pas cher y’en a pas
C’est vraiment super hyper
Les déboires Leclerc
Puis il a « traîné ». Voulant voir, comme il le formula à haute voix (dans sa voiture) : comment ça vit, ces gens-là, quand ça sort d’un bureau ; il est retourné en centre-ville, a observé les embouteillages, et « les gueules »...

J’aime encore mieux être à ma place...
C’est donc ainsi qu’ils s’étiolent et Cabrel est leur idole...
Plutôt être un marginal !...
Putain : j’aurais pu être de leur côté !...

Et c’est au volant, sur la route du retour, qu’il pense : je dois écrire cet affrontement ; il ralentit, se fait klaxonner, un mec cravaté en grosse Peugeot blanche agite les bras, voulant sûrement mimer un vélo ; Stéphane sourit, à peine dérangé par il
Vient de quel bureau ? il va sur TF1 ou M6 ? ; des phrases se bousculent dans sa tête, il cherche l’accroche, s’arrête à la carrière, juste avant Saint-Pantaléon, note :

La France est - encore pour combien d’années ? - une République : ces gens-là n’ont qu’un pouvoir administratif : en d’autres époques ou/et lieux, ces bureaucrates se nommaient bourreaux, inquisiteurs ou tortionnaires, m’envoyaient, sans état d’âme ni sc
Rupule, à Auschwitz, au goulag, dans une cave ou autre centre de «rééducation».
Ils sont prêts, rouages zélés, à appliquer n’importe quelle loi ou règlement, avec la bonne conscience de ceux qui savent pouvoir, plus tard, si le vent tourne, prétendre avoir simplement suivi les ordres.

Je leur ai tenu tête : le prétentieux ne saurait tolérer pareille impertinence ! Mais fondamentalement ils ne peuvent rien contre moi : je sais depuis belle lurette qu’un créateur ne peut éviter les coups bas des médiocres. Stendhal me protège.
Stendhal, que tout créateur devrait savoir par coeur : «Rien n’est odieux aux gens médiocres comme la supériorité de l’esprit : c’est là, dans le monde de nos jours, la source de la haine ; et si nous ne devons pas à ce principe des haines atroces, c’est
Uniquement que les gens qu’il sépare ne sont pas obligés de vivre ensemble».

Je me battrai donc ! j’utiliserai leurs mensonges, chaque point litigieux, chaque possible «erreur de procédure». Ils sont tellement médiocres ! Pour conti-nuer. Créer. Donc vivre. Crée ou crève, oui.
Mais combien, tombés entre leurs griffes, sont en dépression ? Combien se sont suicidés0?
Qui aura une prime, une promotion, parce que dans le Lot un chômeur de plus est sorti des listes ? La France va mieux !

Il se sait viré de l’Allocation de Solidarité Spécifique, le prési-dent de « la commission » se trouvant être, en toute logique administrative !, monsieur le directeur de la Direction Départementale du Travail, celui-là même ayant décidé de l’exclure « d
éfinitivement du bénéfice du revenu de rempla-cement prévu par l’article L351-1 du code du travail » (ce définitivement offrant un « recours gracieux » nous le voyons plutôt gadget, le cravaté en chef n’ayant pas pour habitude de se déjuger) ; ce n’est p
As un drame, le parachute du RMI, Revenu Minimum d’Insertion, pouvant s’ouvrir. Seulement quelques euros en moins. 360 au lieu de 425. Mais ce sera encore des papiers, encore des pions à côtoyer, des questions...
Il murmure : j’en suis certain : le traitement du chômage revient plus cher que l’indemnisation des chômeurs. Qui fournira le coût des inutiles dans les ANPE, ASSEDIC, préfectures, au ministère du Travail, ces ignobles Directions Départementales du Trava
Il ? Et il doit bien y en avoir encore ailleurs, des petits chefs, des fouineurs, de l’encadrement. Si ces inutiles étaient transférés au RMI, les finances publiques souffleraient un peu.
Il se veut théâtral, proclame : monsieur le Président, pour sauver le budget de la République, bien plus efficace que de mettre la pilule en vente dans les monoprix, transférez les parasites au Rmi.
Il sourit. A l’idée : ce serait un essai choc, impertinent... mais qu’aucun éditeur n’oserait publier. Pourtant, ce serait vite fait ; les chiffres doivent exister. Chaque service est fier de son poids ! Plus quelques aphorismes bien ficelés...
Ou écrire une chanson ?
Il redémarre ; tout à cette pensée : je suis peut-être écrivain, finalement ! le quotidien m’intéresse uniquement s’il peut donner quelque chose... oui, seul l’écrit transcende la vie... la vie telle qu’elle est ne serait pas vivable ?
Prozac, alcool, cigarettes, drogues, hyperactivité... tout ça parce qu’ils n’ont pas la force de briser leur engrenage.
Une femme «brune banal mais charmante» au volant d’une voiture «sportive» grise immatriculée dans le 69 lui sourit en le doublant. Il déclame : « chère voyageuse, sachez le secret de la vie : l’Art et l’Amour ». En accentuant bien les A. Il pense : a-t-e
Lle un jour croisé Marjorie ? Un signe, ce sourire du Rhône ?


La page suivante : -Shopi de Montcuq (du roman)

Infos sur AUTEUR (le romancier)


10 livres auto-édités A lire impérativement..





Commentaires ouverts :

Ajouter un avis éditable



toutes les photos du site.


commission départementale de recours gracieux 1 : Après