Le manifeste de l'auto-édition
Pourquoi l'auto-édition ? Par le créateur auto-edition.com en l'an 2000
- Youtube Edition.


- Livres
auto-édition cette année


A lire avant de publier...
 la faute à souchon version numérique acheter le livre.
(numérique tarif très décent)
Papier : 19 euros.
Carrefour de Cahors

livres autoedités.
Les Formalités auteur éditeur
forum.
ACCUEIL auto-edition.info .





18 : au Carrefour de Cahors

- T’as pas fait les rencontres d’Astaffort ?
Je feuilletais Amour – Etat du sentiment et perspectives, au Carrefour de Cahors...
- C’était y’a bien un siècle !
- En mars 98, non ?
- Comment tu sais ça toi ?
- J’étais dans le public, Thibaud Couturier m’avait dit de venir, tu connais sûrement Thibaud.
- Vaguement...
- Et j’ai fait les rencontres tout juste un an plus tard, celles qui sont passées à la télé, tu les as sûrement vues.
- Parce que Cabrel sortait un album, la télé est venue montrer à la France conquise qu’il est un grand monsieur, s’occupe des amateurs... mais je n’ai pas la télé !
- De toute manière on m’a presque pas vu !...
- Tu es donc le deuxième du Lot ?
- Pas vraiment, mon père habite ici, moi je suis de Toulouse, où j’essaye de percer, mais c’est vachement dur à cause de Zebda, là-bas y’en a plus que pour ces trucs festifs, et pour la bonne chanson française, niet...

Un être humain ! Il me faisait sourire. Je préférais ne pas lui demander ce qu’il entendait par bonne chanson française...
J’étais alors dans une solitude de plus en plus misanthropique... que tout individu cultivé (un minimum quand même !) comprendrait en sachant mon obligation (pour ne pas être rayé de la liste des demandeurs d’emploi... enfin, des bénéficiaires de l’alloc
Ation de solidarité spécifique) de côtoyer les plus caricaturaux représentants de l’ANPE, de la direction du travail...

Il est chanteur et « je suis l’aîné » : je souriais à cette réflexion : deux raisons suffisantes pour l’inviter à prendre un verre... une troisième fut sûrement décisive : ce serait bien de pouvoir balancer, comme ça, mine de rien : pour rencontrer un ch
Anteur le Carrefour de Cahors est plus utile que les rencontres d’Astaffort...
- Mais je déteste les cafés. Si tu as le temps, je t’invite chez moi.
Il fut ravi. N’avait rien d’important à faire. « Enfin, rien de plus important »...
- Pourquoi tu détestes les cafés ?
- Les mégots, les ragots, le désespoir non assumé, la médiocrité... et l’idée d’enrichir un patron de bistrot m’est insupportable. C’est quand même des types qui vivent sur le dos des victimes de l’alcool, et les alcoolos sont la première cause d’acciden
Ts de la route, et des types qui vendent du cancer en paquet, vendre du « fumer tue » ça les dérange pas, ils en sont même fiers.
[je revoyais les patrons d’Arras, toujours aimables, je t’en remets un Steph...]
- C’est la première fois que j’entends un auteur critiquer les bistrots... tu es auteur ou tu veux faire de la politique ?
- Pourquoi, la pensée est interdite aux auteurs de chansons ?
- C’est vachement important d’être bien avec les patrons de bistrots quand t’es dans la chanson, c’est des faiseurs d’opinion comme on dit. Faut faire gaffe, ça va vite d’avoir mauvaise réputation, et on peut pas lutter contre ça, mieux vaut déménager...
S’ils prennent pas nos affiches, on va les mettre où ?
- Alors parce qu’ils ont une vitrine, parce qu’il va chez eux des gens qui vont aussi aux concerts, il faudrait fermer les yeux sur leur petit commerce de mort ?
- Tu dis ça pour rire ?
- J’ai aussi des chansons non engagées... Même une inspirée par une caissière de Carrefour... A quoi pense la caissière ? Qu'est-ce que cache son air d'écolière ? A quoi pense la caissière ? Son sourire en bandoulière...
- Je vois ça plutôt en fa mineur...


La page suivante : -auteur compositeur interprète (du roman)

Infos sur AUTEUR (le romancier)


10 livres auto-édités A lire impérativement..





Commentaires ouverts :

Ajouter un avis éditable


- Info (avis 25), du 9 janvier 2014 à 11 : 27 : Feuilles d'affiches dans les ateliers, Figeac (Est) Latronquière ' Livernon f ,



toutes les photos du site.


Carrefour de Cahors 18 : au Carrefour