auto-édition cette année


A lire avant de publier...
 la faute à souchon version numérique acheter le livre.
(numérique tarif très décent)
Papier : 19 euros.
31 decembre 1999

livres autoedités.
Les Formalités auteur éditeur
forum.
ACCUEIL auto-edition.info .





27 : 31 décembre 1999

David et Claude Duglaner / Stéphane

- Vous avez écouté le dernier Souchon ?
- A Carrefour.
- Vous en voulez une copie ? J’ai acheté un super graveur CD, c’est génial.
- Une écoute c’est nettement suffisant !
- Quoi, vous avez pas aimé ?
- Cabrel / Souchon, même combat ! 1999 année des cadeaux, Cabrel et Souchon passent au tiroir caisse. C’est gros comme ficelle mais ça fonctionne, des albums qui ne choqueront personne, pourront faire l’unanimité chez les ménagères qui ont un peu trop mé
Nagé leur cerveau !
- J’suis pas d’accord, c’est tendre, planant, nostalgique, romantique, écologique.
- Station balnéaire hors-saison d’un côté, côte d’azur de l’autre, c’est leur vie de fammilliardaires qui s’ennuient et traînent.
Stéphane pense : « la cinquantaine non assumée, où malgré l’échec artistique leur entourage va bêlant quelle réussite, quelle réussite... mais préfère ne pas aborder le sujet de l’âge en observant Claude visiblement loin de la sérénité...
- T’es dur mon gars. Allez, on se tutoie. Et on en reprend un, d’apéro ! Allez fiston sert nous. Toi t’aimes toujours j’espère ?
- Un jour je chanterai en duo avec Souchon ! En prime time, devant une audience record.
- Tu devrais quand même viser plus haut ! ça sent trop le show-biz. Et Souchon, en plus y’a son fils. Tout doucement, voilà Pierre Souchon, pour l’héritage, co-signer c’est mieux que l’assurance vie. Et ce Pierre a même un groupe, avec le fils Voulzy nat
Urellement. Et papa Souchon précise bien dans les interviews qu’il ne les aide pas ! Mais heureusement que Julien, Julien Clerc naturellement, les a pris en première partie à Bercy, sinon c’est difficile de trouver des dates ! et quand Didier Varrot lui
Demande « il vaut mieux être fils de personne », Dusouchon répond « OUI » ; oui, il se fout de notre gueule ; qui aurait signé ses cherche-midi s’ils n’avaient été Souchon - Voulzy juniors ? ; en plus ils prennent le nom d’un éditeur ! qui doit être cont
Ent lui aussi !
- J’ai jamais écouté son fils... mais si j’avais réussi, je t’aurais pistonné aussi fiston, c’est comme ça, la vie... un banquier aide son fils à rentrer dans sa banque, un chanteur aide son fils à devenir chanteur. Avant ça me révoltait aussi. Mais avec
L’âge, tu verras, on comprend que c’est comme ça la vie. Tu verras. Qui vivra verra.
- Alors être artiste c’est comme être banquier. Out la notion de vocation. Tout le monde peut le devenir...
- Bah !, sois pas idéaliste, pas besoin de grand talent pour faire ce qu’ils font. J’frai c’que vous voudrez...
- Mais toi qui as essayé d’être chanteur, ça te dérangerait pas que David fasse du sous-Souchon ?
- Une fois qu’il réussit, qu’il a une belle vie. Et quand il aura réussi il pourra faire ce qu’il voudra. Il pourra leur dire merde à tous ces magouilleurs. Si tu vends pas un million tout le monde s’en fout, alors il faut cartonner.
- Donc, quand même, c’est faire semblant !
- Faut vivre avec son époque. Mais tu sais, les magouilles, ça a toujours existé, c’est la jungle et ça l’a toujours été. C’est pas moi qui vais vous dire le contraire. Dalida aurait jamais été connue si son mari n’avait pas été directeur d’Europe 1. Sar
Dou, son père était déjà dans le milieu. Julien Clerc aussi a été pistonné... ou alors faut de la chance. On n’y changera rien. Il est trop tard pour refaire le monde.
- Pas refaire le monde. Simplement ne pas être façonné par lui, vivre une vraie vie. Etre digne avec soi.
- Mais pour réussir, t’as pas le choix, c’est la chance ou l’piston. La chance ou l’piston ça a toujours été comme ça dans la chanson... A part Brassens, Ferré, Brel, Barbara et notre Souchon national, les autres c’est tous dans le même sac. Ah ! j’aurai
S pu, oui j’aurais pu, quand j’y repense. Il ne m’a pas manqué grand-chose... juste un p’tit piston ou de la chance... rencontrer les bonnes personnes... mais surtout déposez bien vos textes les enfants... allez fiston, je vais te le dire ce soir, pourqu
Oi j’ai une dent contre Cabrel.
- Oui, ça j’ai pas compris. Parce que Cabrel c’est vraiment un type sympa, et il nous aide vraiment. Moi, il m’a donné des supers conseils, je le cache pas. J’en suis même fier. C’est une super carte de visite.
- Raconte-moi un peu c’que t’as fait depuis Astaffort... J’ai l’air d’un con de ne rien savoir... tu sais qu’on arrête pas de me poser des questions !... Je suis sûr que si tu te présentais aux élections tu serais élu !... Tu devrais prendre au moins ta
Carte. En plus ça t’aiderait à être vraiment soutenu par La Dépêche. Comme tu le sais, ici, c’est La Dépêche qui fait les réputations.


La page suivante : -arreter mes études (du roman)

Infos sur AUTEUR (le romancier)


10 livres auto-édités A lire impérativement..





Commentaires ouverts :

Ajouter un avis éditable



toutes les photos du site.


31 decembre 1999 27 : 31 décembre